Menu

Espadrille : toujours aussi tendance

0 Comments

Les espadrilles sont tout simplement indémodables. Ces chaussures légères ont la côte avec le retour des beaux jours. Les modèles avec des fibres végétales ont récemment été les vedettes des podiums de mode. Leur simplicité et une agréable légèreté ont séduit le grand public. Ces sandales sont actuellement déclinées en une multitude de styles. Les matériaux varient aussi d’une marque à l’autre. Plus inspirés que jamais, les créateurs travaillent le chanvre ou le jute pour produire de véritables œuvres d’art. Le cuir et le tissu font aussi partie des incontournables. Parfois, vous trouverez des paires d’espadrilles avec paillette.

L’espadrille est aussi vieille que le monde

Sans avancer de date précise, les historiens de mode estiment que les ancêtres de l’espadrille ont apparu il y a 4 000 ans. À l’époque, les chaussures étaient entièrement confectionnées à la main. La couture était simplifiée par l’utilisation de fibre souple comme le jute. Des tissus entrent aussi dans le procédé de fabrication. Les spécialistes situent les premiers ateliers de création d’espadrilles au monde entre la France et l’Espagne. L’origine de ces sandales est encore revendiquée par les deux pays. Quoi qu’il en soit, les premières espadrilles à être illustrées furent celles des soldats du royaume d’Aragon. Les militaires du XIIIe siècle appréciaient la légèreté de leurs chaussures pour livrer la bataille. Il a fallu attendre le XVIIIe siècle pour que les civils puissent porter ces chaussures des braves.

Puis, les créateurs du Pays Basque ont expérimenté toutes sortes de matières premières. Les plus belles paires d’espadrilles des temps modernes ont vu le jour dans le Béarn et la Soule. Les artisans travaillaient le lin en complément du chanvre. Une véritable entreprise s’est concentrée sur une production à grande échelle à partir du XIXe siècle. Elle chaussait les habitants des Pyrénées atlantiques, mais également toute la région. De jeunes ouvriers espagnols ont été appelés en renfort pour répondre à une demande grandissante. Militaires, prêtres ou mineurs, tout le monde s’arrachait les espadrilles basques.

À partir de 1910, il y a eu une période où les chaussures fermées en cuir ont pris le dessus. Les modèles, beaucoup plus glamour que ceux des mineurs, ont apparu dans les années 60. Cela arrivait avec les congés payés. Depuis, les vacanciers prennent l’habitude de prendre les espadrilles pour l’été. Actuellement, les modèles écoulés sur le marché sont parfois originaires d’Asie. Ce qui ne désenchante pas les fans inconditionnels d’espadrille.

Les critères pour trouver la bonne paire

Si vous comptez vous offrir une paire d’espadrilles, le confort des pieds constitue le premier critère à considérer. Après tout, cette chaussure légère vise principalement à donner beaucoup d’aisance à son porteur. L’idéal serait d’avoir des modèles qui peuvent rester sur les pieds pendant plusieurs heures sous la chaleur estivale sans gêner. Faites votre choix sur guide-espadrille.com/. Vous y aurez de nombreux modèles au choix. La taille compte également. Les fabricants déclinent leurs produits entre les pointures 35 à 47. Pour un maximum de confort, vous avez intérêt à investir sur les chaussures qui épousent au mieux vos pieds. Les espadrilles fermées sont pratiques, mais les versions ouvertes au niveau des orteils peuvent aussi détendre l’ambiance. Notez que cette déclinaison aérée ne convient pas pour les bureaux et les endroits officiels.

Pour parler des matériaux, sachez que les modèles en fibres végétales sont les plus recommandés. Légers et souples en même temps, ils sont parfaits pour vos moments de détente. Cela dit, vous pourrez également porter votre choix sur des créations en jean, cuir ou en d’autres matières premières. Le mieux serait de choisir en fonction de votre style vestimentaire. Certaines espadrilles sont tellement élégantes qu’elles iront bien pour les cérémonies religieuses. Il faut aussi choisir selon les circonstances. Le cuir convient mieux pour les balades en ville. D’apparence plus cool, le jute s’adaptera davantage à la plage.

La couleur compte aussi. Les versions les plus colorées sont esthétiques, mais ont tendance à se salir plus rapidement. Les porteurs prudents opteront davantage pour le noir ou un autre ton sombre. Ce choix évite de tacher les chaussures prématurément. Pour les personnes sensibles à la chaleur, l’espadrille avec une aération sur le haut devrait résoudre les problèmes. Les enfants ont aussi des modèles adaptés à leurs petits pieds. Parfois, les semelles sont en jute ou alfa. Dans les deux cas, la souplesse reste agréable, mais il faut un entretien plus méticuleux. Les fibres végétales supportent mal l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.